Les différentes étapes pour dimensionner une installation photovoltaïque

Les différentes étapes pour dimensionner une installation photovoltaïque

Dans le souci de s’orienter vers l’autonomie énergétique et d’eau, la majorité des foyers préfèrent opter pour une installation solaire. Cela leur permet de fonctionner en auto consommation. Néanmoins, une attention particulière doit porter sur le dimensionnement du système. Envisagez-vous de procéder à l’installation de votre système solaire ? Voici quelques éléments dont il faut tenir compte pour parfaire son dimensionnement. 

L’estimation de la consommation en électricité 

Il s’agit de l’étape la plus importante du dimensionnement, permettant de connaître la quantité exacte d’électricité nécessaire à votre consommation. Pour effectuer cette estimation, il est avant tout nécessaire de calculer la puissance de production nécessaire. Cela passe par l’analyse du réseau domestique qui consiste en un bilan des appareils qui devront être alimentés par les panneaux solaires. La puissance de consommation de chacun d’entre eux devra être relevée ainsi que leurs fréquences d’allumage. Il faudra ensuite déterminer la puissance de production élément par élément puis faire la somme de tous les résultats obtenus. De cette manière, vous connaîtrez ainsi la puissance des panneaux solaires qu’il vous faut. Cette étape est nécessaire surtout pour une habitation disposant d’appareils dont l’énergie est très élevée comme la climatisation ou le chauffage électrique. En fonction de cette consommation en énergie, vous pourrez opter pour le kit de panneaux adéquat.

L’optimisation de l’ensoleillement des panneaux photovoltaïques

L’ensoleillement du panneau photovoltaïque est primordial pour bien dimensionner l’installation. Cela passe par leur localisation, leur inclinaison et leur orientation. Par la localisation géographique, vous arriverez à avoir un aperçu optimal et annuel de la valeur de l’ensoleillement de votre panneau solaire. L’inclinaison et l’orientation résident par contre dans le choix de la toiture. Celle-ci doit être la mieux orientée possible et doit être inclinée de la meilleure des façons afin de favoriser l’irradiation solaire. Il faut noter que la variation du rendement des installations photovoltaïques dépend beaucoup plus de leur inclinaison et de leur orientation. En effet, en inclinant le panneau d’environ 15 degrés suivi d’une orientation en direction du Sud vous obtenez une irradiation solaire élevée. Cela offre non seulement d’excellents résultats, mais permet également d’évaluer normalement l’eau et la poussière présentes sur les panneaux photovoltaïques. 

Le choix de l’onduleur

Pour dimensionner correctement votre panneau, il faut encore choisir efficacement l’onduleur adapté à votre kit de panneaux. Pour ce faire, un certain nombre de critères doivent être pris en compte. Ainsi, l’onduleur doit être choisi en fonction de la nature de votre projet. Vous pouvez opter pour micro-onduleur par exemple, qui s’adapte à l’apparition des ombres en optimisant le degré de production de chaque panneau solaire. Il faut également tenir compte de la puissance en énergie que l’appareil a la capacité de dégager. Pour la définir, il est indispensable de connaître avant tout celle de toute l’installation solaire photovoltaïque qui dépend  de la puissance des appareils de l’habitation tel qu’un chauffage. Par ailleurs, le rendement de l’onduleur est également à privilégier afin de quantité le courant transmis. Plus celui-ci sera important, plus l’appareil sera performant et tout risque de perte d’énergie entre le réseau domestique et les panneaux sera écarté. En ce sens, l’onduleur à batterie est à privilégier. La batterie dont il est muni permet de stocker l’excédent de courant.

Les commentaires sont clos.